La CAN et ses petits

La CAN et ses petits

Une CAN peut en cacher deux autres. En 2015, tous les yeux seront rivés sur l’Afrique et la Guinée équatorialequi accueillela 30ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations.Alors que les Lions, les Eléphants, les Léopards et autres Fennecs se disputeront la grande coupe du 17 janvier au 8 février, leurs petits se lanceront à l’assaut des trophées jeunes.


En effet, sitôt la grande CAN terminée, dès le 15 février sera donné le coup d’envoi de la CAN U17au Niger. La fête du footafricain des jeunes, qui livrera les noms des 4 équipes qui représenteront l’Afrique au championnat du monde2015au Chili, durera jusqu’au 1er mars ! En dehors du Niger, pays organisateur, 7 autres pays seront représentés : le Nigeria, la Guinée, la Zambiedans le groupe A ; l’Afrique du sud, le Mali, le Cameroun et la Côte d’Ivoire dans le groupe B. A peine les lampions éteints à Niamey, dès le 8 mars, les U20 se lanceront eux aussi dans l’arène au Sénégalcette fois, jusqu’au 20, pour désigner les quatre représentants au mondial de la catégorie prévu en Nouvelle Zélande, et le vainqueur du trophée mis en jeu par la Confédération africaine de football. Les équipes candidates à la succession de l’Egypte vainqueur 2013 sont: le Sénégal, le Nigeria, le Congo, la Côte d’Ivoire(Groupe A) ; le Ghana, l’Afrique du sud, le Mali etla Zambie (Groupe B).

Ces deux compétitions de l’élite africaine des jeunes seront un instantané, un baromètre significatif de l’état de la formation en Afrique : il sera en effet intéressant de compter parmi les 400 jeunes joueurs prenant part à ces deux tournois, la part des jeunes évoluant en Afrique et la part des jeunesévoluant en Europe. Nous y reviendrons.